Accueil du site > Évènements > Peut-on encore faire confiance aux scientifiques ? Vérité des sciences, infox (...)

Peut-on encore faire confiance aux scientifiques ? Vérité des sciences, infox et post-vérité. Prochain colloque du RBP les 20-21 novembre 2021

mercredi 12 mai 2021, par Réseau Blaise Pascal

Le prochain colloque de notre réseau aura lieu les 20 et 21 novembre prochains au domaine Saint Joseph de Ste Foy les Lyon. Il est intitulé "Peut-on encore faire confiance aux scientifiques ? Vérité des sciences, infox et post-vérité". Son argumentaire est ci-dessous. Plus de précisions sur les intervenants et le programme seront données sur ce site prochainement.

La vérité des sciences et de leurs découvertes est souvent difficile à recevoir. Ce fut le cas dès la révolution copernicienne avec Galilée, mais aussi avec la théorie du vide (Torricelli, Pascal) ou celle de la gravitation universelle (Newton). Ce fut encore le cas pour la théorie de l’évolution avec Darwin et au XX° siècle, avec la mécanique quantique et la relativité générale. Il semble bien qu’aujourd’hui la crédibilité des sciences et de ses résultats soit en dangereux recul. Cette perte de confiance vient en partie des chercheurs eux-mêmes. Leur pratique naturelle conduit en effet à de nombreuses controverses et même parfois ils fraudent, obligeant les institutions à être de plus en plus vigilantes sur la question de l’intégrité scientifique. Mais c’est surtout de l’extérieur des sciences que se multiplient les interrogations sur la validité du discours scientifique :

  • Il y a une première raison simple : les énoncés scientifiques sont complexes et le grand public n’a souvent pas la formation et le vocabulaire pour comprendre vraiment de quoi il s’agit.
  • Il y a aussi des « infox » en nombre croissant, avec la recrudescence des « altersciences » et l’émergence de la « post-vérité ». Tout se passe comme si, pour beaucoup de nos contemporains, les résultats scientifiques étaient devenus une affaire d’opinion individuelle.
  • Les doutes et les contestations vis-à-vis des sciences naissent aussi des usages controversés, voire néfastes, qu’en font les pouvoirs économique, politique, culturel et parfois même scientifique.
  • La récente crise de la COVID-19 n’a pas amélioré les choses en mettant en pleine lumière les controverses entre chercheurs scientifiques, alimentant encore le scepticisme et le relativisme dans le public. Le colloque voudrait revenir sur la question du rapport des sciences à la vérité, de la difficile « crédibilité » de leurs résultats souvent contre-intuitifs, et prendre en compte les questionnements actuels au carrefour de la fabrication du savoir, des enjeux de société et des interrogations anthropologiques, théologiques et spirituelles.