Accueil du site > Réseau > Personnalités > Deterre Philippe

Deterre Philippe

jeudi 11 janvier 2007, par Réseau Blaise Pascal

Philippe DETERRE

Né le 18 mars 1952, Troyes (Aube, France)

Prêtre de la Mission de France
Directeur de Recherches au CNRS

Adresse
15, rue de Rungis
75013 PARIS
e-mail : deterre@club-internet.fr

Adresse professionnelle
Laboratoire Immunité et Infection
Unité INSERM 945
Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière
91, boulevard de l’Hôpital
75013 Paris France

Formation

  • 1974 : Ingénieur section Physique (Institut National Polytechnique Grenoble)
  • 1978 : Diplôme de docteur-ingénieur en Physique du Solide, Université de Grenoble
  • 1979 : Maîtrise en Biologie, Université de Paris
  • 1983 : Doctorat en Biologie, Université de Paris
  • 1983 : Ordination comme prêtre
  • 1995 : Maîtrise en Théologie Activité scientifique
  • 1974-1978 : Physique des métaux. Analyse des contraintes de l’aluminium pur à 2,2K, Laboratoire de Physique des métaux, CEN, Grenoble (Dr. Péguin)
  • 1978-1982 : Electrophysiologie. Réponse lente de neurones d’escargot liée à cAMP Neurobiologie, Ecole Normale Supérieure, Paris (Dr.Gerschenfeld) Physiologie rénale , Collège de France, Paris (Dr.Bockaert)
  • 1982-1991 : Biochimie. Phototransduction rétinienne en cascade impliquant les proteines- G, Laboratoire de Biophysique cellulaire, CEN, Grenoble (Dr. Chabre)
  • 1991-2000 : Immunologie Signalisation dans les cellules T et rôle de la molécule CD38, Laboratoire d’Immunologie cellulaire, La Pitié Salpétrière, Paris (Pr. Debré)
  • 2000 –2009 : Immunologie Etude fonctionnelle et moléculaire du récepteur CX3CR1, Laboratoire Immunité et Infections, UMR-S 945 INSERM UPMC (Pr. Debré)

Expérience professionnelle

  • 1979 : Bourse spéciale de reconversion de la physique à la biologie (DGRST)
  • 1982 : Chercheur associé au CNRS
  • 1987-1991 : Membre du Comité National du CNRS (section « systèmes macromoléculaires intégrés »)
  • 1992 : Directeur de recherche au CNRS

Activité d’enseignement

  • 1984, 1989 : Cours de 1er cycle « Messagers secondaires en neurobiologie, phototransduction rétinienne » (Université de Grenoble)
  • 1989-1990 : Cours de 1er cycle « Phototransduction rétinienne » (Université Paris Sud, Orsay)
  • 1995 Cours de 1er cycle « Ethique et recherche scientifique » (Université Paris Sud, Orsay)
  • 1991-2004 : Cours DEA-Master « Protéines- G et transduction de signal » (Université Paris VI)
  • 2005-2012 : Cours Master « Protéines- G et transduction de signal » (Université Paris XI Sud, Orsay)

Livre : Chercheurs en science, chercheurs de sens, Pierrre Valiron et Philippe Deterre, Editions de l’Atelier, Paris, 2009.

Liste d’articles sélectionnés :

  • De la recherche scientifique et de la foi chrétienne (1994) médecine/sciences 10, 704-7
  • Deterre, P., D. Paupardin-Tritsch, J. Bockaert and H. M. Gerschenfeld (1981). "Role of cyclic AMP in a serotonin-evoked slow inward current in snail neurones." Nature 290(5809) : 783-785.
  • Bigay, J., P. Deterre, C. Pfister and M. Chabre (1985). "Fluoroaluminates activate transducin-GDP by mimicking the gamma- phosphate of GTP in its binding site." FEBS Lett. 191(2) : 181-185.
  • Chabre, M., & Deterre, P. (1989). Molecular mechanism of visual transduction. [Review]. Eur J Biochem, 179, 255-266.
  • Gelman, L., Deterre, P., Gouy, H., Boumsell, L., Debré, P., & Bismuth, G. (1993). The lymphocyte surface antigen CD38 acts as a nicotinamide adenine dinucleotide glycohydrolase in human T lymphocytes. Eur J Immunol, 23, 3361-3364.
  • Pfister, C., Bennett, N., Bruckert, F., Catty, P., Clerc, A., Pagès, F., & Deterre, P. (1993). Interaction of a G-protein with its effector : transducin and cGMP Phosphodiesterase in retinal rods. [Review]. Cellular Signalling, 5, 235-251.
  • Gouy, H., Deterre, P., Debré, P., & Bismuth, G. (1994). Cell calcium signaling via GM1 cell surface gangliosides in the human Jurkat T cell line. J Immunol, 152, 3271-3281.
  • Deterre, P., L. Gelman, H. Gary-Gouy, C. Arrieumerlou, V. Berthelier, J. M. Tixier, S. Ktorza, J. Goding, C. Schmitt and G. Bismuth (1996). "Coordinated regulation in human T cells of nucleotide- hydrolyzing ecto-enzymatic activities, including CD38 and PC-1 - Possible role in the recycling of nicotinamide adenine dinucleotide metabolites." J.Immunol. 157 : 1381-1388.
  • Berthelier, V., J. M. Tixier, H. Muller-Steffner, F. Schuber and P. Deterre (1998). "Human CD38 is an authentic NAD(P)+ glycohydrolase." Biochem.J. 330(3) : 1383-1390.
  • Deterre, P., V. Berthelier, B. Bauvois, A. Dalloul, F. Schuber and F. Lund (2000). CD38 in T and B cell functions. Recent advances in CD38 and Related Molecules. K. Mehta and F. Malavasi. Basel, Karger. 75 : 146-168.
  • Daoudi, M., E. Lavergne, A. Garin, N. Tarantino, P. Debre, F. Pincet, C. Combadiere and P. Deterre (2004). "Enhanced Adhesive Capacities of the Naturally Occurring Ile249-Met280 Variant of the Chemokine Receptor CX3CR1." J. Biol. Chem. 279(19) : 19649-19657.
  • Combadière, B., C. Combadière, and P. Deterre. 2007. Les chimiokines : un réseau sophistiqué de guidage cellulaire. Med Sci (Paris) 23(2):173-179.
  • Hermand, P., Pincet, F., Carvalho, S., Ansanay, H., Trinquet, E., Daoudi, M., Combadiere, C., Deterre, P., 2008. Functional Adhesiveness of the CX3CL1 Chemokine Requires Its Aggregation : Role of the transmembrane domain. J. Biol. Chem. 283, 30225-30234.
  • Chabre, M., Deterre, P., Antonny, B. (2009) The apparent cooperativity of some GPCRs does not necessarily imply dimerization. Trends Pharmacol Sci 30, 182-7.
  • Dorgham, K., Ghadiri, A., Hermand, P., Rodero, M., Poupel, L., Iga, M., Hartley, O., Gorochov, G., Combadiere, C., Deterre, P. (2009) An engineered CX3CR1 antagonist endowed with anti-inflammatory activity. J Leukoc Biol 86, 903-11.